Maintenir une vibration élevée

Publié le par reikilorient Pat et Nina

http://lapressegalactique.net/wp-content/uploads/2013/02/invocation1.jpgNous avons vu que la transformation de notre réalité passe par l’élévation de la fréquence vibratoire de notre champ énergétique. Nous avons vu également qu’il est possible d’augmenter immédiatement notre niveau vibratoire par une simple invocation des fréquences universelles.

Le défi qui s’offre à nous maintenant est de maintenir cette fréquence à un niveau suffisamment élevé afin que nous soyons toujours en contrôle de notre réalité. Comment cela se fait-il? On entend souvent que l’on doit s’efforcer à ressentir des émotions positives à chaque jour, telles la gratitude et l’amour; de pardonner à toute personne pour les souffrances que nous avons ressenties suites à leurs actions; de faire des activités qui nous réjouissent et nous font nous sentir bien, etc.; et bien sûr, tout cela nous offre un certain soutien. Cependant, parce que notre vibration générale est composée également de tout ce qui est enfoui dans notre subconscient (peurs, émotions refoulées, insécurités, fausses-croyances, etc.), il est nécessaire d’accomplir un travail beaucoup plus profond pour que notre fréquence vibratoire puisse réellement changer de façon significative et constante. Il n’est pas possible de maintenir une fréquence vibratoire élevée en tout temps si notre conscient, notre subconscient et notre mémoire cellulaire sont encore chargés de fréquences basses et négatives. Il est facile de comprendre que les hautes vibrations ne peuvent coexister avec les basses fréquences du moi humain, n’est-ce pas?

La première chose que l’on peut faire est de s’observer avec une profonde honnêteté. Cette observation constante de nos activités et de nos choix nous amènera à ajuster ou à changer tout ce qui n’est pas parfaitement en accord avec notre Moi universel. Ainsi à partir du moment où nous nous levons le matin, jusqu’au moment où nous nous couchons le soir, nous devons nous observer et nous interroger. Est-ce que ce je fais en ce moment correspond à un choix libre et à qui je suis vraiment? Est-ce que cela me rend heureux ou me pèse?

Par exemple, si je dois prendre le métro pour aller à mon travail et que je déteste cela, je critique constamment et je ne fais pas cette activité de bon cœur, alors je résiste à la situation et je contribue à abaisser ma vibration générale. Nous faisons cela souvent dans notre vie. Nous pouvons alors nous poser les questions suivantes : puis-je changer cette situation par une situation qui me conviendrait mieux? Peut-être pouvez-vous trouver un autre mode de transport ou trouver un emploi plus près de chez vous; mais supposons que cela ne soit pas possible, ou que cela ne le soit pas à court terme, la prochaine question à se poser est puis-je changer mon attitude face à cette situation? Puisque je choisis consciemment d’aller travailler à cet endroit pour le moment, et que la seule façon de m’y rendre est de prendre le métro, suis-je capable de simplement accepter la situation telle qu’elle est et cesser de cultiver des sentiments négatifs à cet égard? C’est d’abord en faisant ce genre de réajustement dans notre attitude face à toutes les petites situations désagréables de notre vie que nous contribuons à maintenir une vibration élevée.

Chaque fois que je choisis quelque chose, qu’est-ce qui me motive? Est-ce que je fais cela parce que je le désire vraiment et que cela me fait plaisir? Ou est-ce que je me sens obligé de le faire pour plaire à quelqu’un, ou pour garder l’harmonie et ne pas faire de chicane, ou encore pour faire comme les autres et me sentir accepté? Nous devons arriver à faire nos choix librement simplement parce que c’est là notre préférence. Si je n’arrive pas à dire non à quelque chose qui ne me plaît pas, par exemple, je suis invité à diner chez des amis, et même si je n’ai pas vraiment envie d’y aller, je n’ose pas refuser. Je dois m’interroger sur la raison : est-ce que j’ai peur d’être rejeté, critiqué ou peur de blesser ou de déplaire à quelqu’un? Si oui, cela signifie que je fonctionne avec des fausses-croyances ou des peurs inconscientes qui ne sont pas en harmonie avec mon être intérieur. Désirez-vous les transformer? Nous devons devenir conscients que lorsque nos choix sont influencés par les attentes des autres ou par des énergies négatives en nous, nous ne sommes pas libres, nous ne sommes pas en charge de notre vie et de notre bienêtre.

Nous devons ensuite nous interroger sur nos choix de vie plus importants. Il ne s’agit pas ici de tout changer d’un coup. C’est d’abord et avant tout un travail de transformation de notre champ émotionnel. Par exemple, si je fais un travail que je n’aime pas uniquement parce que je dois travailler pour subvenir à mes besoins, ce n’est évidemment pas une situation harmonieuse et elle est génératrice d’émotions négatives, telles la frustration, l’insatisfaction, le découragement, etc. Dans ce cas, nous devons travailler à identifier et à déloger les peurs, fausses-croyances et autres blocages énergétiques qui nous ont conduit à faire ce choix. Nous pouvons en même temps nous demander ce que nous aimerions vraiment faire et simplement commencer à cultiver de nouvelles pensées, de nouveaux désirs et visions à propos de notre travail. Il est important aussi de savoir et de croire que nous pouvons changer quelque chose. Sans cette confiance et la patience nécessaire pour y arriver, aucune transformation majeure ne pourra se faire. C’est donc en travaillant au niveau énergétique d’abord que nous mettons le processus de création en mouvement.

Dans tous les cas, qu’il s’agisse d’un travail que nous n’aimons pas, d’une grave maladie physique, d’une relation dans laquelle nous nous sentons piégés, de la perte d’un être cher; peu importe la situation difficile dans laquelle nous sommes, la première chose à faire est de cesser de résister à cette situation et de l’accepter telle qu’elle est. La résistance (pourquoi je vis cela – pourquoi moi – qu’est-ce que j’ai fait pour attirer cela, etc. ?) crée une obstruction au flot d’énergie universelle qui ne peut alors s’écouler en vous pour vous aider à vous transformer. Accepter est donc un élément essentiel contribuant à l’élévation de notre fréquence énergétique.

Par ailleurs, vous pouvez essayez de voir ce qu’il y a de positif en ce moment dans votre vie et ajoutez à votre charge positive autant que cela est possible. Dès que vous remarquez que vous critiquez, que vous vous plaignez, que vous n’êtes pas content, demandez-vous s’il vous est possible de transformer immédiatement cette énergie négative en une énergie positive? Cela se fait simplement en acceptant la situation telle qu’elle est dans le moment présent. Pour vous aider, prenez trois grandes inspirations par le nez, en expirant par la bouche. Puis demandez à vous relier à la Source universelle et dans cette énergie, demandez d’abord à relâcher les émotions négatives que vous ressentez, puis déclarez que vous êtes prêts à accepter cette situation et que vous comprenez que c’est la première étape pour la transformer.

Certaines situations demandent simplement un rajustement de votre attitude; pour d’autres vous devez commencer à décider ce que vous voulez implanter de nouveau dans votre vie et qui correspond à ce que vous êtes vraiment. Lorsque votre intention est claire et que vous avez fait votre demande sur ce que vous voulez, vous pouvez ensuite commencer à prendre action, ce qui donnera de l’élan à votre demande et vous attirerez naturellement vers vous les opportunités de changement.

C’est ainsi que l’on contribue chaque jour à notre transformation avec chaque nouveau choix que l’on fait consciemment pour se sentir heureux, vibrant et passionné par notre vie!

http://lapressegalactique.net/2013/02/27/comment-maintenir-une-vibration-elevee-en-tout-temps/

Publié dans Textes Lumières

Commenter cet article