L'équilibre, c'est à l'intérieur

Publié le par reikilorient Pat et Nina

equilibre.jpgCombien de fois sommes-nous ébranlés puis affectés par ce qui semblait ne plus nous atteindre, être réglé en nous?  On ne peut pas se mentir sur son réel équilibre intérieur.  Ce qui nous déséquilibre est un signe conscient qu’il y a en nous un manque, un espace vide à combler.  Tout se passe entre deux entités qui se comblent mutuellement. Les parties plus denses de chacun comblent et s’équilibrent avec les parties moins denses de l’autre.  Si vous ne connaissez pas la peur, elle vous sera donnée par un autre qui remplira votre espace vide de son contraire.  Quand vous aurez intégré en vous toutes ces facettes, en quelque sorte neutralisé la peur dans son déséquilibre, vous serez conscient de sa force mais la maintiendrez en équilibre en vous.

 Vous pouvez, si vous le voulez consciemment, traverser l’autre quand vous sentez qu’il y a un espace à combler.  Vous le faites parce que vous-même vous avez un trop-plein de cette énergie et sans son partage, vous vous sentez saturé voire même débordant.  Si vous avez un trop-plein de joie pour ce qui est possible d’avoir dans votre environnement immédiat, vous chercherez à le transvider dans un moule creux, son inverse.  Alors, vous serez attiré par son contraire, un individu dont la tristesse est en déséquilibre, en trop-plein en lui.  Vous vous comblerez mutuellement jusqu’à vous équilibrer dans vos vases respectifs.  Cela se passe à tous les niveaux de tous les corps possibles et la plupart du temps à l’insu des êtres impliqués du moins dans votre réalité.


 Quand une énergie plus dense vous traverse, elle peut ne laisser aucune trace de son passage si votre énergie moins dense est équilibrée dans l’ensemble. Mais le moindre déséquilibre, une carence particulière en soi, peut attirer et piéger une portion de l’énergie plus dense.  Cette énergie créera une tension en vous.  En cherchant à se rééquilibrer, à se répandre dans son nouvel environnement, elle provoquera ainsi une prise de conscience.  La conscience, née de ce déséquilibre, vous obligera à chercher un nouveau réajustement entre le dedans et le dehors.

 Nous sommes en équilibre instable, en permanence  poussé par des énergies internes en expansion et des énergies externes qui nous maintiennent dans des limites.  Les énergies plus denses tendent à se répandre jusqu’à atteindre un niveau d’équilibre avec son environnement puis tendent à se contracter sur elles-mêmes.  Rendues à un certain point de concentration, elles cherchent à se répandre à nouveau.  C’est un aller-retour constant entre notre centre fixe et notre périphérie qui redéfinit en permanence nos dimensions.  C’est la pulsation originelle de toute forme de vie dans l’univers.  Votre coeur et vos poumons, essentiels à votre survie, peuvent en témoigner.

 

 

Extraits du livre NAJA L’ILLUMINÉ -  PREMIER PORTRAIT  À L’ORIGINE DE TOUT CANALISÉ PAR COLIN CHABOT –

Publié dans Textes Lumières

Commenter cet article