Cycles d'Eveil

Publié le par reikilorient Pat et Nina

eveil.jpgLa première phase d’éveil consiste à équilibrer les phases psychiques réservées au jour et à la nuit. 

On remplace le cycle jour/nuit stabilisé par les horaires appris depuis l’enfance et conçu sur un rythme mental, par les horaires basés sur les cycles magnétiques, capté par le corps énergétique (corps vital) conçu sur la réalité lunaire, solaire et planétaire.

Au début, ce corps vital est faible, il n’est pas ferme et « ancré », parfois il est bloqué à certains endroits.

Il y a également un conflit entre les besoins du corps vital et les habitudes du corps physique, ce conflit est alimenté par les pensées et les émotions (psychisme, ou « astral »). Donc les tensions s’accumulent au niveau psychique (inquiétudes du plan mental, angoisses du plan émotionnel) ou au niveau physique (courbatures dans des endroits non sollicités – articulations raidies ou trop allongées et molles, sensations de circulation électrique, rythme cardiovasculaire accéléré sans raison, thymus « tapant », vertiges ou pertes d’équilibre sans raison, perte de connaissance soudaines et sans causes physiques)

Au niveau énergétique on peut ressentir une ouverture soudaine et disproportionnée des chakras avec clair-audience (on entend toutes les âmes dans un rayon de 40 Km), clairvoyance (flash de voyance reçu en transe médiumnique), yeux lumineux( rayons lumineux qui illuminent les lobes oculaires, comme un rayon laser pendant quelques minutes à quelques mois), spasmes lumineux ou boules d’énergie qui sont émises lors d’une grande émotion façon  » les 7 boules de cristal » dans Tintin par le corps de lumière.

Avec l’énergie magnétique il arrive que l’on ressente les tremblements de terre qui ont lieu n’importe où sur la planète quelques heures avant et que l’on souffre du « mal de terre » (impression d’être passé sous un rouleau compresseur, impression d’os « cassés »  comme après avoir vécu un tremblement de terre, avec perte d’audition ou vertiges importants) Que l’on sache où se trouve les sources,  et que l’on sente vers quelle direction elles coulent, même si cela se passe sous terre, ou sous le goudron.


L’énergie éthérée donne la sensation d’avoir la tête très au-dessus de son corps, ou la sensation d’un coussin d’air de quelques centimètres sous les pieds et l’impression d’avoir le corps ouvert au milieu de la poitrine qui capte les émotions et les sentiments des autres gens, les pensées semblent des « courants » dans lesquels flottent autant des idées personnelles que les dominantes collectives du lieu.

L’énergie solaire renvoie un lien au système solaire et donne accès à des communications intérieures logiques et répondant aux préoccupations de la personne humaine ou bien aux préoccupations des êtres célestes. Ce ne sont pas des divagations, car il n’y a pas de « ritournelle » dans les questions, ni de répétition dans les dialogues qui se présentent sous forme courte et construite, apportant à celui qui les reçoit un sentiment d’accompagnement bienveillant et amical, un surcroît de valeur personnelle. Ces dialogues sont des sources de courage, de responsabilisation et de lucidité positive. Généralement ils adviennent pour renforcer une prise de décision ou faciliter des rencontres entre des gens qui ne se connaissent pas encore mais ont déjà des points communs.

 

Lila

http://www.lilaluz.net/

Publié dans Textes Lumières

Commenter cet article