Cours sur la prospérité 8/9

Publié le par reikilorient Pat et Nina

http://i78.servimg.com/u/f78/14/27/20/74/63479411.gif8 = L’amour et l’argent

Mes bien-aimés, je vous salue aujourd’hui dans la joie éternelle.
Je sais que j’ai captivé votre attention par le titre de ce message.  Ce sont deux sujets de haut intérêt pour vous.
Selon le raisonnement de la plupart d’entre vous, l’un n’a pas grand chose à voir avec l’autre.
Vous associez l’amour à vos relations personnelles ou à un intangible qu’il est souhaitable à l’humanité d’expérimenter.  Vous percevez généralement l’argent comme étant tout à fait à l’opposé de cela.

On regarde généralement de haut ceux qui aiment l’argent en soi sur votre planète et on les considère comme étant avaricieux et insensibles.
Les vibrations sonores des mots argent et amour ne résonnent pas de la même façon à l’intérieur de votre être.

J’aimerais démontrer aujourd’hui comment ces mots sont liés et comment – ensemble – ils s’appliquent à vous, dans votre désir d’avancer dans votre ascension, de devenir un divin humain et de vivre une expérience d’abondance et de prospérité.  Vous connaissez ce dicton “L’amour est ce qui fait tourner le monde”.
L’amour, la fréquence de l’amour, fait définitivement tourner le cosmos, toute la création.



C’est la force motrice derrière la création.
Tout ce que vous pouvez juger et considérer comme étant mauvais, méchant, inférieur, erroné, tout cela fait également partie de la création.
Tout ce qui existe à l’intérieur de la bande de fréquence de la peur a commencé comme une création d’amour, en provenance de la pensée du Dieu Père/Mere.  Vous aussi, mes bien-aimés, provenez de l’esprit et de la pensée du Dieu Père/Mere.  Vous êtes également crées dans l’amour.
La fréquence ne s’abaisse que lorsqu’il y a jugement de ladite création.
En jugeant votre propre co-création, portion de l’esprit du Dieu Père/Mere, la fréquence diminue et vous commencez à en avoir peur.

L’argent donc ne fait-il pas partie de la création ?
L’argent n’a aucune valeur intrinsèque, nous l’avons déjà dit.

C’est simplement un moyen tangible d’échange.  C’est l’énergie derrière l’échange même, mes bien-aimés, – venant soit d’une bande de fréquence d’amour ou d’une de peur, – c’est l’énergie que, de vous-mêmes, vous choisissez de véhiculer, qui déterminera la nature de votre expérience relative à l’argent.
Si vous opérez selon la fréquence supérieure d’amour et de joie, ainsi seront vos émotions et vos expériences avec l’argent.
Si vous opérez selon la bande de fréquence de la peur, si vous jugez l’argent comme étant mauvais, si vous vous inquiétez de votre survie, c’est aussi ce que vous reflèteront vos expériences.


Mes bien-aimés, vos expériences avec l’argent et les autres avec qui vous échangez vous reflètent vos perceptions de vous-même.   La clef qui vous permettra une plus grande stabilité dans la bande de fréquence supérieure et vous fera agir en divin humain, réside dans votre propre coeur.

Vous aimez-vous vraiment vous-même ?
La vaste majorité d’entre vous ne s’aiment pas.
Vous vous jugez et vous trouvez de quoi à redire sur vous-même et votre existence humaine incarnée.
Vous regrettez le passé et vous vous inquiétez du futur.
Vous vous comparez aux autres de facon defavorable et devenez envieux.
“Bien entendu, dans ce monde, c’est ainsi que cela fonctionne!”
Ce n’est pas une obligation qu’il en soit ainsi, mes bien-aimés.
Vous êtes des co-créateurs.  Quand vous vous aimez vous-même, vous ne pouvez faire autrement que d’attirer des expériences d’amour et de joie dans votre existence.
Les semblables s’attirent :  c’est une loi cosmique de la co-création.
Au fond, c’est une question d’alignement de fréquence.

C’est le grand défi et aussi la grande bénédiction des temps dans lesquels vous vivez, mes bien-aimés.
Vous pouvez définitivement  vous aimer vous-même.

Dans les temps plus reculés et à cause de la fréquence inférieure qui régnait sur votre planète, c’était pratiquement impossible à faire pour des êtres incarnés.
Seuls les maîtres qui se retiraient dans des ashrams et des monastères pouvaient atteindre le véritable amour de soi.
Maintenant que de nouvelles énergies sont présentes sur terre,  il vous est possible d’ouvrir votre coeur, de vous aimer et de vous honorer vous-même, tout comme nous – des plans supérieurs – vous aimons et vous honorons.  Il est question ici d’être un divin humain, de vous aimer vous-même de façon absolue et sans jugement, autant dans votre incarnation terrestre qu’en tant qu’esprit.


Ces nouvelles énergies sont des énergies d’unité, mes bien-aimés.   La clef vous permettant d’expérimenter l’unité réside premièrement en vous.
Il est impossible de vous accorder avec tout le monde ; il se peut même que vous ne vous appréciez jamais l’un l’autre.
Vous pouvez cependant, mes bien-aimés, accepter toutes les portions de vous-même.
Vous pouvez vous accepter tel(le) que vous êtes, même dans votre humanité incarnée.
Vous pouvez embrasser ces parties de vous-même que vous avez jugées et libérer ce qui ne vous sert plus.
L’unité consiste en un amour de vous-même si absolu que nulle autre portion de la création ne représente une menace pour vous.
Tout est UN.

Vous découvrirez alors que les autres seront au diapason de votre fréquence.
Vous ne serez plus influencés, ni d’un côté ni de l’autre, par la fréquence des autres.  Vos expériences de vie vous reflèteront alors ce que vous savez être vrai à votre sujet :  que vous êtes un divin humain qui vit son moment présent en un flot continu, dans l’harmonie et l’aisance.

Mais qu’est-ce que cela a à voir avec l’argent ?  C’est une grande nécessite dans votre monde.  Ceux d’entre vous qui essaient d’en éviter l’usage autant que possible, en trouvent toujours le besoin à l’occasion.
Si vous n’avez pas d’argent, il est fort probable que vous ne vivez pas très bien.
Oui, il en existe quelques-uns sur terre qui peuvent vivre sans cela et demeurer dans la fréquence d’amour et de joie, mais ils sont peu nombreux et vous n’en faites pas partie.
Autrement, vous ne seriez pas ici avec moi, au sein de ce groupe.

Renoncer à un confortable niveau de survie sur le plan terrestre, c’est renier votre propre mérite, votre propre valeur.
Si vous vous reconnaissez comme étant l’être de lumière incarné que vous êtes, pourquoi choisiriez-vous de souffrir et de lutter dans le monde matériel ?
Souvenez-vous que pour vivre dans l’unité, vous devez accepter toutes les portions de vous-même.  Au sein des nouvelles énergies, renier votre humanité ne vous servira pas.
Votre moi humain incarné est tout aussi divin que votre conscience spirituelle.  Pourquoi ne l’honoreriez-vous pas également ?

L’argent – n’ayant d’autre valeur intrinsèque que celle que vous lui attribuez – est un précieux outil que vous pouvez mettre à votre service.
Celui-ci vous permet d’acheter du papier, de l’encre, de l’équipement ; il permet l’accès à l’Internet, à la radio et à la télévision comme moyens de répandre votre message.
Ne pourriez-vous pas servir plus efficacement, si vous n’aviez aucun problème de survie ?  Si vous ne vous rendez pas, à vous d’abord, le service d’accepter l’élégance et l’aisance que l’argent génèrerait, pensez-vous pouvoir servir les autres au plus haut degré ?   Non, vous ne le pouvez pas.
L’on vous a enseigné à tous que de vous servir d’abord était une erreur ; que c’était être matérialiste et égoïste.
Il est maintenant temps de déprogrammer cette pensée.
Vous devez  vous occuper de vous en premier.

Si vous ne vivez pas bien, si votre existence ne vous procure aucun sentiment d’enthousiasme et de joie,  vous ne servez pas les autres aussi bien que vous le devriez.
C’est le sentiment de joie qui est la clef ouvrant la porte à un état d’être supérieur.   Vous n’êtes pas venus sur le plan terrestre pour servir dans la souffrance.
Vous êtes venus ici pour vivre dans la joie et revendiquer votre divine humanité, au nom de la race humaine toute entière.


Ceci étant clarifié, vous me direz :  “Metatron, comment pouvons-nous nous servir et bien vivre quand nous rencontrons tous ces problèmes de pénurie d’emplois, de clients, de mauvaise économie, etc. ?  L’argent se fait rare, vous savez !”   Ces pensées et considérations font partie de la vieille énergie, mes bien-aimés.
Dans la nouvelle énergie, vous détenez la clef de votre propre rôle de co-créateur.

Votre tache consiste à vous aimer et à vous accepter, à considérer simplement votre moi propre comme étant le merveilleux être divin incarné que vous êtes ; c’est la solution et la réponse à vos problèmes.
Ce n’est pas vous aimer vous-même que de vous inquiéter de la pénurie d’emplois, de clients et d’acheteurs pour vos produits ; ce n’est pas non plus aimer les produits et services que vous dispensez.
Vous n’aimez pas l’argent pour ce qu’il est quand celui-ci ne circule pas a souhait dans votre vie.
L’amour fait tourner le monde.    
C’est aussi l’amour qui fait circuler l’argent.
Si vous détestez l’argent, si vous détestez ce qu’il représente dans votre monde, vous n’en aurez pas beaucoup.
Chérissez l’argent et ce que vous pouvez en faire, et constatez combien harmonieusement et aisément il circulera.

La plupart d’entre vous recherchent la satisfaction de vos besoins, matériels et autres, à l’extérieur de vous.  Tant et aussi longtemps que vous agirez ainsi, vous vous débattrez et serez insatisfaits.  C’est le ressenti à l’intérieur de vous, plutôt que le monde extérieur, qui influence ce que vous expérimentez dans votre vie.


Faites ce que vous aimez et l’argent viendra  est un concept qui vous est peut-être également familier.
Combien d’entre vous le font-il ou l’ont-il essayé ?
Vous vous demandez aussi pourquoi cela n’a pas fonctionné :  parce que vous n’avez pas vraiment ouvert votre coeur pour y laisser entrer l’amour ; parce que vous vous jugez encore et refusez d’accepter le mérite de recevoir.
Vous niez votre propre valeur et votre propre mérite et adoptez la même attitude face à vos propres produits et services.
Quand vous demeurez dans la bande de fréquence de l’amour, vos expériences de vie vous renvoient effectivement  la même fréquence ; elles se doivent  de le faire.  Chacun de vous a un produit ou un service valable sur le plan terrestre, peu importe son degré de spiritualité.

Mes bien-aimés, que vos produits ou services soient spirituels ou matériels, cela importe peu.

Toutes créations viennent de la même source.  
Elles sont toutes spirituelles.
Chaque instant de votre vie terrestre est spirituel.
L’énergie en expansion recherche l’équilibre.
Elle se soucie peu de l’étiquette que vous lui apposez :  c’est un flot.
Peut-être ne servez-vous pas autant que vous le pensez, en donnant autant de votre temps/énergie/ressources, sans aucun échange, sans un retour du flot d’énergie.  Vous n’attribuez aucune valeur à votre propre temps, à votre propre énergie et vous contribuez à la création d’un déséquilibre chez ceux que vous tentez de servir.  Quand les énergies sont en déséquilibre d’une façon ou de l’autre, que ce soit par un trop donné ou un trop reçu, vous ne vous rendez pas service et, par conséquent, vous ne vous aimez pas.  Et, de ce fait, vous vous privez des nouvelles énergies qui circulent maintenant sur terre.

Mes bien-aimés, j’aimerais que vous réfléchissiez un peu à ce dont nous avons parlé.   En quoi cela s’applique-t-il à vous?  Comment vous y prenez-vous pour vous servir vous-même?  Et comment vous y prenez-vous pour reniez ce que vous êtes et, de ce fait, renier aussi votre nature divine ?  Que souhaitez-vous faire maintenant à ce sujet ?   Comment pouvez-vous changer vos pensées?

Je suis Metatron,
Je suis avec vous toujours

Reçu par Reniyah Wolf - Traduction Diane Deziel

© 2013, Le Jardin de Joeliah

Publié dans Prospérité

Commenter cet article