Conseils contre la migraine

Publié le par reikilorient Pat et Nina

migraine.jpgLa migraine représente un problème de santé invalidant, malheureusement de plus en plus courant dans notre société..

Qu’est-ce que la migraine ?
naturopathie
C’est un type de céphalée (mal de tête) chronique fréquente, localisée d’un seul côté, qui s’accompagne de symptômes incommodants tels que nausées, vomissements, sensibilité à la lumière ou au bruit. 12 % de la population active est touchée et plus du quart des femmes de 30 à 50 ans sont concernées.
naturopathie
La crise peut durer jusqu’à trois jours et le seul remède semble de rester couché dans le noir jusqu’à disparition de la douleur.
naturopathie
Pour déterminer si un mal de tête est bien une migraine, voici une petite liste de symptômes spécifiques :
• un mal de tête qui évolue par crise d’une durée de quelques heures et pouvant aller jusqu’à
3 jours
• pas de maux de tête entre les crises
• avoir eu au moins 5 crises au cours de sa vie
• les crises présentent systématiquement les 2 symptômes suivants : douleur très forte et
douleur d’un côté de la tête qui augmente à l’effort
• une envie de vomir et une grande sensibilité à la lumière et/ou au bruit
naturopathie
Il y a des signes avant-coureurs qui peuvent survenir quelques heures avant et même parfois la veille au soir tel que : modification de l’humeur (euphorie ou déprime), dérèglement du comportement alimentaire (boulimie ou anorexie), variation du tonus physique (hyperactivité ou fatigue brutale).

Différentes causes
naturopathie
Les différentes causes primaires ou déclenchantes de la migraine (liste non exhaustive) :
naturopathie
Hyperactivité du cerveau

La migraine est un trouble complexe qui survient au niveau du cerveau et des vaisseaux sanguins du cerveau et de la tête. Pour des raisons que l’on ignore, le cerveau deviendrait hyperactif à la suite d’une exposition à certains déclencheurs environnementaux. Il s’ensuit une série de changements chimiques qui irritent les nerfs sensibles à la douleur situés autour de la tête et une dilatation des vaisseaux sanguins qui laissent s’échapper des substances chimiques qui irritent davantage ces nerfs. Cela provoque donc une inflammation locale, elle-même à l’origine des sensations douloureuses.
naturopathie
• Modification hormonale
La modification hormonale, avec une baisse du taux d’œstrogènes, liée au cycle menstruel est un déclencheur courant des migraines chez les femmes.
naturopathie
• Alimentation
Certains aliments peuvent être des déclencheurs. Voici une liste de ceux qui sont le plus souvent mis en cause et qu’il faudra veiller à diminuer :
- l’alcool (champagne, bière, vin blanc)
- les aliments fermentés
- les fruits de mer
- les fraises
- les charcuteries
- la caféine
- le chocolat
- le glutamate monosodique (GMS)
naturopathie
• Autres facteurs
D’autres facteurs tels que le tabac, la faim, le manque de sommeil, le stress et une modification de la pression barométrique peuvent également déclencher la migraine.
naturopathie
• Hérédité/génétique
Le facteur héréditaire peut être la cause dans certains cas.
naturopathie
• Aspect psychologique

La dimension psychologique est très importante. En effet, la migraine touche plus fréquemment les tempéraments exigeants (envers eux-mêmes et les autres), perfectionnistes et intériorisés.  Les personnes le plus souvent sujettes aux migraines, ont tendance à vouloir que tout soit parfait, aussi bien dans le milieu professionnel que personnel. Ainsi, elles vivent avec une grande pression, travaillent beaucoup et oublient de déléguer afin d’avoir plus de temps pour elles et pour se relaxer.
naturopathie
C’est d’ailleurs le plus souvent durant le week-end que les crises de migraine surviennent, justement durant cette phase de décompression. Ainsi, après avoir « tiré sur la corde » pendant toute la semaine, le système nerveux, qui a besoin d’un équilibre entre action et repos, s’effondre.
naturopathie
Il sera donc d’une grande importance, en naturopathie, de travailler sur cette dimension psychologique afin d’apprendre à la personne à mieux respecter ses temps de repos et de relaxation et d’évacuer les tensions nerveuses.
naturopathie
• Électromagnétisme
N’oublions pas les causes énergétiques telles que la sensibilité électromagnétique causée par les ondes électromagnétiques (dont les sources principales sont les moniteurs d’ordinateur, les antennes-relais, les téléphones portables, les tubes fluorescents…).
naturopathie
• Crises curatives
Pour finir, mentionnons également les crises curatives (accompagnant les cures de désintoxication) qui peuvent s’accompagner de migraines temporaires.
Conseils naturopathiques

Pendant la crise migraineuse, dès le début des signes avant-coureurs :

• Se relaxer, se reposer dans le noir et le calme afin de ne pas aggraver la crise.

• Utiliser les techniques de sophrologie pour atténuer les sensations de douleurs : imaginer la sensation opposée à la douleur → fraicheur, légèreté…

• Poser une compresse froide sur la tête.

• Travailler sur le souffle et effectuer de grandes respirations ventrale.

• croquer du gingembre frais.

• Utiliser les huiles essentielles de menthe poivrée ou de lavande sur les tempes, le front et le lobe des oreilles.

• Utiliser les huiles essentielles de menthe poivrée ou de lavande sur les tempes, le front et le lobe des oreilles.

• Prendre 4 gouttes du mélange « Rescue Remedy » Fleurs de Bach (garder la dose quelques instants dans la bouche avant de l’avaler).

• Boire des infusions de verveine et de mélisse.

• Mettre une bouillotte sur le foie.

• Faire des bains de pieds chauds : tremper les pieds dans une bassine d’eau chaude avec quelques gouttes d’huile essentielle de mandarine. Les bains de pieds chauds attirent la circulation sanguine vers le bas, ce qui peut soulager la circulation cérébrale suractivée lors de l’épisode migraineux.

• Veiller à bien s’hydrater en buvant au moins 1,5-2 l d’eau au cours de la journée.

 En prévention, au niveau de l’hygiène de vie globale :

* Le traitement du stress et du surmenage est pratiquement toujours nécessaire car l’anxiété, les colères intériorisées, la culpabilité, la dévalorisation sont courants chez les migraineux.  Ainsi, on utilisera les nombreuses techniques naturopathiques de relaxation afin d’apaiser et d’harmoniser ce terrain. Parmi elles, on retrouve la sophrologie, les exercices de respiration, les massages bien-être, la réflexologie plantaire et l’auriculothérapie.

* Une alimentation saine et équilibrée est à adopter en apportant une grande quantité d’aliments alcalinisants (jus de légumes, soupes, pommes de terre, jus de patate, compotes de pommes…).
Il serait sage de supprimer tous les aliments déclencheurs (aspartam, édulcorant, charcuterie, abats…) ainsi que de limiter les aliments perturbateurs de la fonction hépatique (charcuteries, viandes rouges, produits raffinés, café, alcool, chocolat…).

Des cures régulières pour drainer le foie sont conseillées grâce aux plantes amères comme les feuilles d’artichaut, la gentiane, le pissenlit, le romarin…

* En phytothérapie, il existe de nombreuses plantes pour prévenir les migraines comme le ribes nigrum (anti-inflammatoire et hypotenseur), le ginko biloba (vasodilatateur artériel), le curcuma et la camomille matricaire (grande plante des migraines).

* Veiller cependant à consulter un herboriste ou un naturopathe afin d’être guidé au mieux.

* Il faut veiller à adresser tous les problèmes de constipation récurrents en consommant suffisamment de fibres, présentes notamment dans les fruits et légumes, les graines de lin trempées et les pruneaux. En cas de constipation chronique, il serait intéressant de faire une irrigation colonique.

* Certains nutriments sont utiles : le magnésium (avec la B6 et la taurine), le zinc et les vitamines B. Les carences en fer peuvent accentuer les crises car il induit un déficit en globules rouges qui réduit l’alimentation en oxygène du cerveau.

* La pilule contraceptive entraîne une déficience en vitamines B, qui elle-même entraîne une carence en magnésium. Pour les femmes qui sont sous pilule et qui souffrent de migraines, il sera recommandé qu’elles se supplémentent en magnésium et en vitamines B.

* Les acides gras essentiels, riches en oméga 3, ont un effet anti-inflammatoire et une supplémentation sur 3 mois fait baisser la fréquence des crises.



* Pour favoriser des moments de détente physique (souvent absente chez les migraineux), prendre des bains tièdes dans un cadre calme et reposant en écoutant une musique douce par exemple.

* Chaque personne à ses propres déclencheurs c’est pour cela qu’une approche naturopathique individualisée a pour objectif de trouver les causes de ce trouble. On conseillera donc à la personne de tenir un journal détaillé de son rythme de vie (alimentation, sommeil, événements stressants) pour essayer de trouver les déclencheurs personnels probables.

* En ce qui concerne les dérèglements hormonaux qui provoquent des migraines au moment des règles, il est possible de les rééquilibrer avec des plantes adaptées comme l’huile d’onagre ou des traitements homéopathiques.

* Il est important de pratiquer de l’exercice physique régulièrement pour réduire la fréquence des crises : 40 minutes d’exercices 3 fois par semaines du type yoga, gi gong, randonnée, pilates… Éviter toutefois les sports créant des tensions au niveau cervical comme l’équitation, la moto…

* Bien entendu, d’autres approches naturelles ont de très bons résultats et peuvent être utilisées en parallèle comme l’acupuncture, l’ostéopathie crânienne et cellulaire, la médecine énergétique, les soins esséniens…

NB : Tout en conseillant des techniques naturelles, le naturopathe veillera de s’allier au corps médical allopathique car les causes peuvent être très importantes et graves.

Maïa Rey

Bien-être naturel

Naturopathe, Charavines (Isère) France





Publié dans Santé

Commenter cet article

ch72 05/03/2017 21:43

Arretez le lait de vache et diminuez les produits laitiers, vous serez très surpris !

la pub devrait etre "les produits laitiers sont nos ENNEMIS pour la vie"

mais les lobbies sont si puissants...

Carmele 24/05/2016 16:14

Je voudrais savoir si une dépression (avec anxiété,nausée et vertiges ) peut se soigner par homéopathie,naturopathie ou acupuncture?

reikilorient Pat et Nina 24/05/2016 21:36

Oui certainement par naturopathie et thérapie énergétique ( reiki ou autres )

magnétisme 19/03/2013 08:59


Bonjour,


Merci pour ces conseils. C'est vrai que pour éviter la migraine, il faut des gestes assez simples et des habitudes de vie plus saine. On peut aussi avoir recours à des accessoires utiles comme
les bijoux magnétiques.

reikilorient 14/03/2013 18:47


Les huiles essentielles donnent de bons résultats, essayez et dites nous ce qu'il en est

reikilorient 14/03/2013 18:46


Merci pour l'info sur la magnétothérapie

aromathérapie 14/03/2013 14:14


Bonjour,


En ce moment, je suis sujette aux migraines, vos conseils m'aident vraiment. Heureusement que j'ai aussi plusieurs variétés d'huiles essentielles chez moi, je pourrais les utiliser pour oublier
mes migraines

Véronique 04/03/2013 13:05


Bonjour,


Je suis migraineuse et j'ai testé pas mal de choses pour soulager mes douleurs et prévenir mes crises. Mais pour moi, la seule "technique" qui a donné des résultats significatifs et durables est
la magnétothérapie.


Cordialement, Véronique