Agir à partir du coeur

Publié le par reikilorient Pat et Nina

coeur.jpgJe viens de prendre conscience d’une évidence que je n’ai jamais expérimentée avant, faute de clarté, d’amour de soi et par peur d’être rabaissée. Plutôt que de foncer tête baissée en réagissant aux stimuli émotionnels et mentaux, je vais essayer d’appliquer ma foi en l’amour inconditionnel en chacun et la manifestation de celui-ci à travers les gestes anodins du quotidien, qui cependant sont chargés d’énergie spécifique. Par exemple, plutôt que de courir pour étaler le linge, amplifiant ainsi la compétition autour de ce pauvre fil, qui semble être une occasion pour la voisine, d’affirmer sa légitimité, sa dominance ; Elle l’étale en plein milieu comme pour marquer son territoire et indiquer par la fréquence des lessives, sa capacité à être une femme de ménage parfaite, propre, impeccable. Elle passe ses journées à la fenêtre, au milieu du bâtiment, épiant les allées et venues, continue de claquer les porte pour exprimer son mécontentement…

Pour ne pas jouer son jeu, je choisi de faire tourner la machine à neuf heures, même si je suis levée depuis 5h, respectant ainsi le sommeil de chacun et exprimant une nouvelle façon d’être qui pourra éventuellement inciter les autres à changer, par mimétisme. J’ai étalé mon linge dans un coin, laissant la place pour deux autres machines. L’humain à tendance à copier les comportements extérieures et en ayant une attitude issue du cœur, les façons de faire des autres, peuvent  changer naturellement. Quand on suggère quelque chose à quelqu’un, à travers un conseil, en général, l’ego réagit en se braquant alors que si les choses sont faites dans un esprit d’élévation mutuelle, sans rien dire, il se peut que ça incite l’autre à faire la même chose tout en ayant l’impression qu’il en est l’initiateur. Je ne dois pas non plus le faire par besoin de performance, de montrer « je suis la meilleure » mais dans l’ardent désir de manifester la réalité de 5ème dimension, celle du cœur et de la conscience.

Plutôt que d’attendre qu’un phénomène extérieur, extraordinaire, produise le changement, commencer par ne plus réagir selon les schémas de 3ème dimension peut être le moyen d’en ouvrir la porte et d’y pénétrer à petit pas. Je me sens enfin prête à appliquer ce que j’expérimente avec moi-même, dans ma relation aux autres.

Tandis que j’étais au jardin et que la voisine sortait son chien, mon ego a tiqué sur sa façon hautaine de marcher, quand elle est passée devant moi et j’ai dû le rassurer et lui expliquer mon idée de changement.

« Rassures toi cher ego, nous ne nous soumettons pas, nous avons montré que nous ne craignions pas ses attaques et maintenant, nous faisons en sorte d’agir selon notre désir profond de voir la paix s’installer sur terre, par amour pour ce que nous sommes et ce à quoi nous aspirons. Il est temps d’agir selon nos convictions, l’élan de notre cœur et plus selon la peur ou en luttant contre elle. En choisissant de canaliser les énergies de hautes vibrations, celles-ci rayonnent et se propagent. Et même si elles n’ont pas le pouvoir d’inciter les autres à en faire autant, ça nous permet de baigner dans la paix et de pouvoir clarifier notre vision de nous-mêmes et de la vie.

Ne tombons pas dans le piège de croire que nous avons le pouvoir de changer l’autre puisque chacun est souverain de ce choix et que le risque de te voir enfler est grand.  Apprenons à vivre à partir de nos besoins véritables et plus selon le comportement extérieur, agissons au lieu de réagir.

Ce premier test, sur une situation anodine du quotidien dont le résultat n’est pas essentiel, sera un premier pas dans notre façon d’agir par rapport à notre environnement. Puisque mon souhait reste de vivre en pleine nature, et que l’envie de déménager est toujours présente, profitons de cette opportunité de vivre entouré afin de continuer de sonder les profondeurs de l’inconscient, par effet miroir ».

En changeant mon comportement je pourrais vérifier si l’envie de partir est issue de l’amour, si c’est une inspiration de l’âme ou si c’est simplement motivé par la peur. Celle d’être abusée, trahie, dominée…

Je vois encore les effets bénéfiques de l’écoute de l’enseignement simple de Lise Bourbeau, qui laisse des traces dans le mental qui se souvient avec aisance de l’essentiel. Ce qu’elle dit résonne si fortement qu’il ne fait aucun doute qu’elle ne fait que réveiller des vérités déjà inscrites en moi. J’ai la même sensation quand je lis Jeshua ou le collectif Ashtar et même celui d’Orion.

13h13 ! Mon regard tombe souvent sur ce genre d’association de chiffre, en ce moment. Comme un petit clin d’œil du monde invisible. Je me sens encore portée, les énergies d’amour, de simplicité et de clarté ne me quittent pas depuis le réveil, c’est jouissif ! Je sens que la situation vécue avant-hier porte ses fruits par le simple fait de voir les choses différemment. La lecture des messages de Jeshua contenus dans le livre de Pamela Kribbe : « Vivre selon le cœur » produit son effet magique, lumineux et amoureux. Je suis arrivée au dernier message que l’on trouve sur le site : jeshua.net, « Le portail ». Il y a une méditation guidée que j’essaie de faire depuis trois jours sans pouvoir encore arriver au bout. Je vais le copier-coller et le publier dans le prochain message. En attendant, je vais me reposer un peu. La chienne ronfle et gémit ! Elle doit être en train de rêver ! C’est hallucinant le temps que passent les chiens et les chats à dormir ! Enfin selon certains canaux, ils ne dorment pas (voir le message reçu par Caroline Leroux : http://lydiouze.blogspot.fr/2013/07/message-du-peuple-des-chatsrecu-par.html

(Extrait du message du peuple des chats):

«Durant le jour, nous ne dormons pas, nous méditons et nous faisons du travail d’énergie !»

En effet, une des responsabilités des chats est de nettoyer l’énergie négative des lieux physiques intérieurs, extérieurs ou sur une personne. Parfois, lorsque nous sommes très proches «physiquement» d’un être humain, c’est que nous le nettoyons, nous transmutons l’énergie négative qui est collée sur lui.

Une des méthodes que nous utilisons est le ronronnement. En effet, ce son détruit la négativité! Vous voyez, nous «travaillons» bien plus qu’il n’y paraît mais cela est ok, ça fait partie de notre service, de ce que nous sommes venus faire sur terre et auprès de vous…

Un petit détail important que je n’ai pas relaté quand j’ai parlé de la façon dont la voisine a déversé sa rage sur moi, c’est que mon chat, Féliz, celui qui reflète mon cœur, se frottait avec insistance sur mes jambes comme pour me dire « arrête, tu joues un jeu, tu te laisses emporter par tes émotions… » comme pour faire diversion, m’amener sur la voie du cœur. Il a fini par me mordre assez fortement ce qui a amplifié ma colère envers moi-même, face au constat d’échec. Il m’a vexée et j’ai eu du mal à lui pardonner cette morsure assez douloureuse. Je ne l’ai pas vu de la journée. Le matin suivant, il était à la fenêtre, l’air penaud et je lui ai ouvert en le remerciant d’avoir essayé de m’aider à prendre conscience de mon comportement.

J’ai relu le message des chats et j’ai copié collé quelques passages édifiants pour ceux qui ne cliqueraient pas sur le lien, plus haut.

« Les humains ont peur de l’inconnu, de ce qui n’est pas tangible; ils sont effrayés par leurs propres capacités psychiques!…Nous sommes le reflet de votre divinité et cela vous rend parfois mal à l’aise. Les humains n’aiment pas penser qu’ils sont divins, qu’ils sont pure énergie d’Amour et de créativité incarnée dans des corps car, si c’était vrai, se disent-ils souvent, cela les obligerait à prendre responsabilité au lieu de la rejeter sur un «Dieu extérieur»! Le problème se situe au niveau de la prise de responsabilité.

Les humains pensent que responsabilité = blâme…

Ce n’est pas le cas. La responsabilité est la capacité d’accepter ce que l’on crée, sans notion de bien ou de mal. Pour se faire, vous avez besoin de détachement, vous devez êtres capables d’observer avec une certaine «froideur» ce qui vous entoure.

Ce qui vous entoure n’est rien d’autre qu’un miroir de ce que vous créez dans votre esprit. Et c’est ici que nous pouvons vous êtres utiles car nous sommes le peuple des Chats, maître du détachement!

C’est étrange, les humains nous reprochent souvent notre froideur, notre indépendance…

Vous auriez tout à gagner en devenant vous-même plus auto suffisant, plus détachés !

Nous du peuple des chats aimons sans émotivité et sans jugement. Nous observons le monde des émotions humaines et percevons que les humains sont très accrochés à leurs émotions… Cela ne vous sert pas toujours bien.

Bien souvent vous n’avez jamais goûté à l’espace de paix qui existe dans votre cœur; cet espace existe vraiment et il vous permet d’expérimenter une forme d’harmonie au-delà des constantes contradictions inhérentes à la dualité. La voie du cœur, la voie de l’harmonie est une voie que nous, les chats, empruntons quotidiennement pour vivre nos vies.

Pour toucher à l’observateur intérieur qui vous habite, vous devez accepter de faire le voyage au-delà de l’apparente dualité qui donne au monde sa forme. Nous, du peuple des Chats, vivons dans l’espace au-delà de la dualité, nous sommes des observateurs. La grâce caractéristique à notre espèce est la résultante de cet état. Nous du peuple des Chats sommes fiers d’être qui nous sommes et cela n’a rien à voir avec l’arrogance ou l’ego…

L’énergie divine que vous recherchez est là, à l’intérieur de vous et elle se cache derrière l’apparente dualité de votre existence.
Chaud/froid, nuit/jour, tristesse/joie, plein/vide… Tout ceci n’est qu’un jeu que vous devez apprendre à jouer car l’un ne peut exister sans l’autre en 3ème dimension.

Jouez au jeu de la dualité mais ne vous faites pas prendre par l’une des deux polarités. Restez au centre, soyez au-dessus de ce que vous appelez la réalité car la réalité n’est qu’une illusion. La preuve est que la réalité change en fonction de l’être à qui vous vous adressez.

Nous, les chats, avons maîtrisé cette illusion. Observez-nous et vous verrez ce qui se cache derrière notre apparente froideur…

Nous sommes fondamentalement bien ancrés dans nos corps gracieux et connectés à notre nourriture divine. Cela nous permet d’êtres ce que vous appelez – parfois avec mépris – indépendant et cette indépendance constitue un état d’esprit qui nous libère de l’émotivité et des pièges qui l’accompagnent.

Nous vous souhaitons cette libération! C’est d’ailleurs pour cela que nous vous accompagnons dans votre quotidien. Le détachement émotif est l’une de nos
contributions à votre équilibre et cette contribution a pour but de vous aider dans votre retour à la source…

Notre suggestion aux humains est la suivante : observez l’énergie qui habite
vos émotions et choisissez de redistribuer cette énergie autrement, autant à l’intérieur de vous qu’à l’extérieur.

Vous pouvez choisir de la diriger vers votre corps physique ou dans un domaine de vie ou vous désirez effectuer des changements.

Il serait sage pour vous d’apprendre à contenir cette énergie et à l’utiliser autrement, pour votre bénéfice et le bénéfice de tous les êtres qui peuplent cette terre! Il serait sage pour vous d’utiliser votre pensée afin de rediriger cette puissante énergie émotionnelle de façon plus consciente et satisfaisante.

Ceci est un conseil que nous vous donnons pour ‘sortir’ de vos patterns émotionnels et habitudes de vie destructrices.

Pour utiliser votre énergie émotionnelle autrement, nous vous suggérons de respirer, de vous centrer régulièrement ou de méditer dans votre journée afin d’adopter la position de « celui/celle qui observe». De ce point de vue, vous serrez en mesure de voir quelles sont les croyances qui gouvernent vos émotions et vous pourrez ainsi faire de nouveaux choix.

Vos croyances sont directement responsables de votre réactivité et de votre hyperémotivité. En les transformant, il vous sera plus facile d’économiser et de rediriger votre énergie émotionnelle. Ne trouvez-vous pas intéressant que votre monde soit constamment au prise avec des «crises d’énergie» qui se traduisent bien souvent en manque…


http://lapressegalactique.net/2013/09/05/et-si-jagissais-a-partir-du-coeur/

Publié dans Textes Lumières

Commenter cet article