Se connecter aux esprits de la nature

Publié le par reikilorient PatetNina

esprits de la nature

Je vais donc expliquer certaines choses et transmettre certaines informations à savoir pour avoir plus de chance de faire ce genre de rencontres extraordinaires.

Et surtout, si on vous prend pour fou parce que vous voulez entrer en contact avec ces êtres invisibles, ou qu’on vous dit que ça n’existe pas, n’y prêtez simplement pas attention et suivez juste votre cœur. Les microbes sont aussi invisibles à l’œil nu cela ne veut pas dire qu’ils n’existent pas. Il suffit juste d’ajuster sa perception et d’aligner sa fréquence avec eux et beaucoup de choses nous serons révélées.

La première chose à faire, c’est de trouver un lieu propice pour initier un contact. Évidemment, l’idéal est d’aller en pleine nature se promener et de trouver un lieu au ressenti où l’on a envie de se poser. Si on habite en ville et qu’on souhaite connecter avec les élémentaux sur son balcon il y a peu de chances que cela se produise. Les êtres de la nature ne se trouvent pas dans des lieux transformés par les humains, mais dans une nature restée relativement sauvage et intacte.

On peut aussi décider si on veut plutôt connecter avec les élémentaux de la terre (gnomes, nains), les élémentaux du feu (la salamandre), les élémentaux de l’air (fées, elfes et sylphes) ou les élémentaux de l’eau (ondines, nymphes, naïades ou sirènes). Dans le cas où on choisit un élémental de l’eau il faut bien-sûr trouver un lieu aquatique.

Les êtres de la nature aiment qu’on leur apporte des petits cadeaux, on peut penser à prendre de la nourriture : fruits ou légumes frais, noix, fèves… Ils aiment aussi les cristaux, on peut leur apporter un petit cristal de quartz par exemple. Ils fonctionnent vraiment sur le mode de l’échange et parfois ils vont nous demander des petits services en échange. Par exemple il m’est arrivé qu’une grande fée me demande de lui apporter quelques gouttes d’huile essentielle de lavande dans un récipient en verre. J’ai ainsi découvert que les fées adorent les essences de fleurs. Ils m’ont aussi demandé de nettoyer énergétiquement la forêt avec laquelle je suis en lien et où je venais régulièrement connecter avec eux. De venir nettoyer après le passage des humains.

Une autre chose qui nous aidera à entrer en contact avec eux c’est de montrer notre intérêt pour la nature et l’environnement. Par exemple ramasser les détritus sur le chemin de promenade, faire un jardin, s’occuper des plantes ou faire du bénévolat dans le domaine de l’écologie ou de s’occuper d’animaux.

Et bien-sûr plus nous sommes en contact avec notre enfant intérieur et connectés à notre cœur, plus on a de chances qu’ils viennent à notre rencontre. Ils viennent plus naturellement vers des personnes au cœur pur qui ont gardé une âme d’enfant, car la joie enfantine est en résonance directe avec eux.

Une fois qu’on a trouvé un lieu, on demande l’autorisation de s’installer un moment. Il ne faut pas hésiter à revenir au même endroit plusieurs fois pour qu’ils s’habituent à nous et à notre énergie. Ils m’ont montré la manière dont ils perçoivent leur monde, qui je le rappelle, est dans une dimension plus élevée que la réalité tridimensionnelle. Leur monde est très coloré et très vibrant et se superpose sur la réalité telle que nous la percevons, comme un filtre par dessus. Lorsqu’un humain passe sur leur territoire, ils nous perçoivent la plupart du temps comme une aura ou une forme grise. C’est dire s’il y a une différence vibrationnelle entre nous, c’est la densité et la lourdeur que nous expérimentons qui fait qu’ils nous perçoivent comme cela.

Une fois qu’on se pose dans le lieu choisi, la première chose à faire c’est de prendre conscience de notre environnement et de purifier nos pensées. On peut donc s’asseoir au moins 5 min (mais n’hésitez pas à le faire autant de temps que vous avez envie) en méditation de type pleine conscience. D’abord prendre conscience de sa respiration et d’inspirer et expirer profondément. Ensuite prendre conscience des sons autour de nous, les oiseaux, les craquements, le vent. Ensuite prendre conscience de la sensation d’être assis sur le sol au niveau physique, ou toucher le sol avec sa main. Prendre conscience de la brise sur la peau, les odeurs etc. Cela va nous aider à connecter et être pleinement présent à notre environnement, tout en se détachant de nos pensées quotidiennes et de la pollution mentale.

Il y a plusieurs moyens par lesquels nous pouvons percevoir les êtres de la nature : les personnes clairvoyantes vont les voir avec les yeux ouverts, on peut les voir en vision interne les yeux fermés, on peut les sentir, on peut les entendre nous parler (la clairaudience) et on peut aussi s’amuser à les ressentir énergétiquement grâce à nos mains. Par exemple il y a souvent devant un rocher un peu spécial, ou un menhir, un gardien devant. On peut passer notre main autour du rocher à environ un mètre, quand on sent un picotement et une résistance dans la main, c’est qu’il y a un être qui est là.

On peut aussi leur demander une manifestation plus claire, je me rappelle de mon premier contact en temps qu’adulte avec les fées il y a quelques années. J’étais dans le Capadoce en Turquie, à un endroit appelé les cheminées des fées où il y a des formations rocheuses très particulières. J’étais assise en méditation entre deux parois rocheuses, il n’y avait donc pas de vent du tout. J’ai demandé mentalement aux fées de se manifester à moi pour avoir une preuve de leur existence. Dix secondes plus tard j’ai vu et senti une mèche de mes cheveux de devant se lever et me caresser la joue, comme si quelqu’un venait de soulever la mèche. J’ai donc eu la certitude de leur existence ce jour-là. On peut aussi demander à une petite fée de venir se poser sur notre épaule et de passer notre main pour la sentir. Parfois je vois avec mes yeux ouverts, des formes lumineuses se déplacer, du jaune, du vert, du bleu ou du rose. Parfois c’est juste une étincelle de lumière, là aussi je sais que ce sont les fées qui se manifestent à moi.

Il est plus facile pour la plupart d’entre nous de les percevoir en vision interne, à condition d’être dans un état de réceptivité totale, sans attentes et sans projections. Parfois il y a des débats par rapport à l’aspect qu’ils ont, certains disent qu’ils sont plutôt comme ci ou plutôt comme ça. En fait les élémentaux sont des êtres multidimensionnels, des êtres de lumière, ils peuvent choisir d’être pure vibration et lumière comme ils peuvent choisir de se densifier. C’est pour ça qu’en fait ils peuvent prendre la forme qu’ils veulent. Mais le plus souvent ils vont se manifester sous une forme qui nous est familière pour qu’on puisse les reconnaître, ou sous une forme qui est inscrite dans notre mémoire ou notre inconscient. Par exemple si pour moi une fée ressemble à la fée clochette dans Peter Pan, et bien il y a de fortes chances que je la perçoive ainsi. Si on pense que les elfes ont des chaussures pointues et des chaussettes à rayures on va les percevoir ainsi aussi.

Une fois que le contact est initié, on peut ressentir leur vibration légère et de joie enfantine, il est possible aussi de faire un travail avec eux toujours en échange de quelque chose. Par exemple les fées sont très lumineuses et joyeuses, elles sont connectées à la joie du cœur. On peut donc leur demander de nous aider à faire un travail au niveau du cœur, en les invitant à rentrer dans notre cœur. Les élémentaux de l’air comme les fées et les elfes sont des maîtres en matière de manifestation, on peut leur demander de nous enseigner l’art de la manifestation et de la création. Les elfes s’occupent de la création des végétaux au niveau de l’empreinte ethérique. Ils sont très bien pour l’inspiration artistique aussi et pour être enseigné sur les plantes, particulièrement les fleurs. Les élémentaux du feu, les salamandres peuvent nous aider à apprendre l’alchimie, la salamandre est un des symboles des alchimistes. Les élémentaux de l’eau sont très bien pour faire un travail thérapeutique au niveau des émotions et c’est très puissant. Les élémentaux de la terre peuvent nous enseigner sur les minéraux et les cristaux, les plantes ou encore comment prendre soin des animaux.

On peut aussi les inviter à venir passer du temps dans notre maison, ils sont très respectueux et n’entreront jamais sauf s’ils y sont invités. Cela m’est déjà arrivé de voir des élémentaux se coller aux fenêtres lorsqu’on fait une cérémonie, qu’on chante ou qu’on joue de la musique à l’intérieur, ils sont attirés par ce genre d’activités. D’ailleurs ils attendent que l’on soit respectueux de leur habitat en retour, il ne s’agit pas juste de ne pas jeter de détritus dans la nature. Ils m’ont demandé de dire aussi aux gens qui s’installent dans des lieux où ils savent qu’ils habitent, comme des rochers par exemple, que s’installer là pour la nuit dans le but de connecter avec eux ou d’entrer dans leur dimension dans les rêves, n’est pas forcément quelque chose qu’ils apprécient. De la même manière qu’on ne rentre pas chez des inconnus pour s’installer pour la nuit sans se soucier si on dérange ou non, on ne fait pas ça avec les élémentaux non plus car c’est très intrusif pour eux. Aussi notre vibration n’est pas toujours la bienvenue pour rester chez eux sur du long terme, et ils peuvent nous percevoir comme un corps étranger.

D’ailleurs, ils nous scannent énergétiquement avant même qu’on arrive sur leur lieu. Il va de soi que plus on se connecte à son cœur et à sa lumière, plus on monte son taux vibratoire et plus on est « purs », libre de toxines physiques, mentales, énergétiques et émotionnelles plus on a de chance des les percevoir, des les sentir et qu’ils viennent à notre rencontre.

Ils sont très heureux de connecter avec les êtres humains qui ont des intentions pures et de nous transmettre un peu de leur joie et de leur légèreté, dont nous avons parfois tant besoin dans nos vies humaines parfois lourdes et denses. Comme je le disais dans mon article précédent, il y a bien longtemps les humains et les élémentaux avaient beaucoup plus de contacts, car la réalité était moins dense qu’aujourd’hui. Ce sont notamment les sorciers/sorcières, druides et chamans, qui encore aujourd’hui ont souvent gardé ce contact et ce partenariat privilégié avec eux. Comme la Terre est en train d’ascensionner vers la 5ème dimension, que nous nous reconnectons à nos corps de lumière et activons notre ADN cristal nous allons pouvoir les percevoir de mieux en mieux. Les portails interdimensionnels de Gaïa sont en train d’être réactivés et reconnectés entre eux un peu partout sur la planète.

Alors j’espère que vous passerez de bons moments en leur présence, dans la joie et la gratitude de se relier à ses gardiens/esprits de la Terre-mère qui ont tant à nous apporter et à nous apprendre.

Sat Nam

par Gabrielle Isis

Source : https://www.gabrielleblocker.com/

Publié dans Textes Lumières

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article